logo
Main Page Sitemap

Concours chevaux de trait comtois


557 Jean-Marc Olivier, Des clous, des horloges et des lunettes : les campagnards moréziens en industrie, volume 6 de cths histoire, France Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, 2004, ( isbn. .
La commercialisation à grande échelle du tracteur et de la moissonneuse-batteuse provoque le déclin de l' élevage du cheval Comtois.
Ainsi, les listes plus larges que la moitié du chanfrein et les balzanes qui dépassent la mi-canon sont interdites, tout comme les robes aux crins roux ou mélangées de blanc.
Dans Les trois époques de la Franche-Comté des Habsbourg, Charles Quint chevauche un Comtois militaire.La population de la race est estimée à environ 70 000 têtes vers 1950, alors qu'elle concours chercheurs inra subit déjà la concurrence de la traction cadeau fan 2cv motorisée.Il y a aussi des foires aux chevaux.Le cheval de trait Comtois est l'un des symboles de la Franche-Comté.En 1981, les chercheurs en concluent que la race comtoise est victime de consanguinité, de dérive génétique, et de la disparition de ses structures de coordination.Service de l'information et de la documentation générale, Revue française de l'agriculture, numéro 14, 1966,. .Néanmoins le marché de la viande de cheval ne suit pas.A b c d e f g h i j k l m et n Bataille 2008,. .Bien que la viande constitue, et de loin, le premier débouché de la race, le Comtois est de retour dans les loisirs et les travaux attelés.C'est l'hippophagie qui assure, paradoxalement, une partie de la sauvegarde du Comtois en gardant son capital génétique intact, mais aussi en transformant le modèle des animaux concernés, autrefois taillés pour le travail, en celui de «bêtes à viande».L'écuyer Antoine de Pluvinel cite le «cheval bourguignon et «surtout le Comtois comme un animal excellent pour la traction et le harnais, mais peu fin « et sujet à devenir aveugle ».Quelques vieilles personnes gardent encore un souvenir ému du retour des champs quand, enfant, elles avaient l'occasion d'être hissées sur le large dos de ce cheval par leurs parents.



Exportés en Suisse et en Italie 1, les chevaux Comtois du xviie siècle sont d'un modèle différent de celui qui est connu actuellement.
Les marques blanches doivent être limitées selon le standard de race.
L'apposition de la marque n'est possible que si les quatre grands-parents du cheval la portent également, et si l'animal répond aux objectifs de sélection 64,.
2008 304.
La robe dite alezan brulé est interdite réf. .38 Duvernoy 1945,. .Élevage hippophagique modifier modifier le code Le Comtois est majoritairement élevé pour sa viande.Les juments comtoises sont aussi, mais encore rarement, élevées pour leur lait.Ces Chevaux et Poneys sont en cours de préparation : - Soit une mise à niveau afin que vous puissiez atteler ou monter en toute sécurité -Soit au débourrage s'ils sont arrivés aux écuries Eric Barbarin sans l'avoir été au préalable.38-39 a b c d e f g h i j k et l Collectif 2006,. .Année Nombre de poulinages en France.Il fait partie, avec le Postier breton, des petites races de trait rustiques qui émergent durant le premier tiers du XXe siècle.nécessaire, courts et larges, la croupe oblique (ou arrondie réf. .Les croisements entre elles sont fréquents et il n'est pas rare que des marchands de chevaux suisses s'approvisionnent en France puis revendent leur produits comme étant des chevaux des Franches-Montagnes.Ouvrages généralistes modifier modifier le code Jacques Sevestre et Nicole Agathe Rosier, Le Cheval, Larousse, 1983, 388.Parallèlement, la traction hippomobile agricole remplace de plus en plus la traction bovine, et le cheval de trait est en faveur.

Patrick Wadel, «L'administration des haras royaux et l'élevage paysan en Franche-Comté : dans Prix A'Doc 2005 de la jeune recherche en Franche-Comté, Presses Univ.
La robe est désormais différente, caractérisée par une crinière et une queue de couleur jaune-argentée claire, ainsi que des fanons clairs qui remontent au niveau des tendons.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap